Accueil > Québec

Québec

Suivant le retrait des fronts glaciaires de l’inlandsis des Laurentides (dernière déglaciation, 20000 à 10000 ans), les fleuves drainant l’intérieur du Québec ont construit des deltas lacustres (Lac Saint Jean) et tout le long de la Côte Nord du Saint Laurent. Le chantier Québec a ainsi pour objectif la caractérisation d’une séquence de déglaciation en terme d’architectures stratigraphiques et de faciès de dépôt dans un cadre chronostratigraphique aussi précis que possible (âges 14C sur coquilles, bois et tourbes). Nous nous intéressons ici tout spécialement à la signature stratigraphique du rebond isostatique post-glaciaire en domaine de plate-forme silicoclastique (deltas, littoraux dominés par une dynamique de vague ; projet Insu/SYSTER 2012). Elle permet d’établir des analogies avec les enregistrements de la fin de l’Ordovicien et fournit un cadre documenté pour la modélisation stratigraphique. Ce chantier fait l’objet d’une thèse de doctorat (P. Dietrich, Strasbourg).